September 23, 2013

Il y a 100 ans : Une excursion sur l’Ivondro (4)

(Suite.)
Une nuée de manœuvres se meut et circule en bon ordre, autour des machines, autour des bassines, des séchoirs, des bassins de décantation, etc., semblables à des abeilles dans une ruche à miel.
C’est M. Grenard jeune qui est le directeur de cette importante usine, qui en a été le créateur et qui en est l’âme. Fondée très économiquement, et très modestement il y a deux ans à peine, dès la seconde année elle a pris le développement que j’ai essayé de décrire, développement qui sera plus considérable encore l’année prochaine. Aussi habilement conduite, où s’arrêtera-t-elle ? D’ailleurs son directeur étudie, à cette heure, le moyen d’utiliser les déchets et les sous-produits, ce qui augmentera considérablement les bénéfices.
Mais l’usine de Las Palmas ne sera pas seule à contribuer au développement de notre colonie. Sans nous écarter de notre région, et sans compter l’usine plus ancienne établie sur l’Ivoloina, nous nous sommes laissé dire qu’un négociant, des plus honorables et des plus estimés de notre place, montait, aux environs d’Andevorante, une usine dans le genre de celle de Las Palmas.
C’est donc avec raison qu’on peut crier bien haut que Madagascar progresse, mais progresse à pas de géants contre vents et marées !! Car ce même mouvement ascensionnel se fait remarquer dans d’autres branches de sa richesse.
Après avoir longtemps admiré le fonctionnement de l’usine de Las Palmas, la blancheur et la perfection de ses produits, et chaudement félicité son intelligent directeur, nous avons dû reprendre le chemin de Tamatave, en suivant de nouveau le cours du fleuve, en pirogues, jusqu’à la gare de Mahatsara sur le T. C. E.
Là, des constatations plutôt amères sont venues jeter du noir sur les impressions si agréables que nous rapportions de la seconde partie de notre voyage.
 (À suivre.)

Le Tamatave

Madagascar il y a 100 ans - Janvier 1913 est disponible :
en version papier (123 pages, 10 € + frais de port)
en version epub (4,99 €).

No comments:

Post a Comment