6 octobre 2019

Il y a 100 ans : Le scandale de Madagascar


On se rappelle les circonstances dans lesquelles le trop fameux Schrameck – déjà connu pour ses agissements comme préfet de l’Aisne, puis comme directeur de l’administration pénitentiaire – a été désigné comme gouverneur intérimaire de Madagascar.
Le gouverneur, M. Garbit, après avoir rendu de grands services à notre grande colonie, par son administration active et intelligente, avait mené à bien la mobilisation malgache.
Quand cette tâche eut été accomplie, il demanda lui-même à revenir en France, prendre son poste de combat, et Schrameck fut alors désigné pour exercer l’intérim du gouvernement de Madagascar.
Il trouve sans doute le séjour agréable et le poste avantageux, car il ne veut plus rendre sa place ; bien plus, il se lance dans de vastes projets, pour lesquels il demande la bagatelle de 400 millions, dont il refuse, d’ailleurs, de laisser contrôler l’emploi.
Cela ne va pas sans protestations de la part de ses administrés qui espéraient voir finir, avec la guerre, nos déplorables pratiques d’autrefois, qui comptaient que nos colonies prendraient un nouvel essor sous la direction d’hommes compétents et qui se trouvent tomber de nouveau sous la coupe d’un fonctionnaire politicien, dont le passé n’est pas fait pour leur donner confiance.
Les chambres de commerce exigent, si un emprunt est contracté, qu’un organe sérieux de contrôle soit constitué ; elles ont adressé leurs protestations en haut lieu, et saisi M. Henri Simian, ministre des colonies, de leurs justes réclamations. Schrameck vient de débarquer à Marseille, sans doute pour fournir les explications nécessaires.
Espérons que le ministre aura l’énergie de ne pas laisser aux mains d’un pareil intérimaire l’œuvre admirable fondée par Gallieni.
L’Action française

Importations

Le vapeur Australcrag consigné à la Cie Lyonnaise a débarqué dans notre port les marchandises suivantes : 9 000 caisses essence de pétrole, 15 948 caisses pétrole, 664 barriques huile à graisser, 2900 caisses huile à graisser, 170 barils graisse minérale, 625 caisses graisse minérale, 1 100 rouleaux Texaco Roofing, 70 caisses Texalène, 75 caisses peinture asphalte.
Le Tamatave


Deux volumes de compilation de la presse à propos de Madagascar il y a 100 ans sont disponibles. La matière y est copieuse et variée, vous en lisez régulièrement des extraits ici. Chaque tome (l'équivalent d'un livre papier de 800 pages et plus) est en vente, au prix de 6,99 euros, dans les librairies proposant un rayon de livres numériques. D'autres ouvrages numériques, concernant Madagascar ou non, sont publiés par la Bibliothèque malgache - 82 titres parus à ce jour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire