27 octobre 2019

Il y a 100 ans : Un fonctionnaire malgache meurt à cent huit ans


On a tort de négliger la lecture des journaux officiels, aussi bien des colonies que de la métropole. On y découvre parfois des choses intéressantes même dans la rubrique nécrologique, témoin le Journal officiel de Tananarive du 4 juillet, qui a publié, dans son édition malgache, l’information suivante.
« Raindrasto est mort. Il était né à Tananarive vers l’an 1801, sous le règne de Radama Ier. Il était officier de l’État malgache et a donné toujours satisfaction à ses chefs. Il était également chef du service de poudres à Isoraka et Analakely, et chef de l’agriculture sous le règne de Rainilaiarivony (époux de la reine Ranavalona).
« Il a la médaille d’Ordre du Mérite du gouvernement français.
« Décédé le 28 juin 1919, il était bien connu de son pays et avait beaucoup de monde pour suivre son cortège funèbre.
« Il a vu jusqu’à la cinquième génération de ses descendants.
« Il est bon d’ajouter que cinq de ses petits-fils sont engagés volontaires dont deux sont morts pour la France. »
Le Courrier colonial

Exportations

Le vapeur Clan Macewen de la firme Cayser-Iroine and C° Ltd a embarqué dans notre port les marchandises suivantes :
Pour le Havre : graphite 1 362 119 k. (dont 500 t. environ marques SLM, 300 marques diverses), peaux brutes arséniquées 332 442 k., peaux brutes de mouton 2 975 k., café en fèves 5 055 k., fécule de manioc 39 471 k., farine de manioc 60 122 k., tapioca 9 867 k.
Pour Londres : corindons 49 470 k., raphia 80 000 k., farine de bananes 4 891 k., billes d’ébène 61 021 k., billes de palissandre 11 307 k., graphite 6 900 k.
On annonce que cette Cie enverra un vapeur tous les mois.
Le voilier Protea a embarqué pour Durban 240 555 k. de riz entier.
Le vapeur Ville d’Oran a embarqué dans notre port les marchandises suivantes pour la Réunion : 50 k. de conserves de viande, 300 k. de charcuterie, 8 840 k. arachides, 13 285 k. saindoux, 8 200 k. salaisons de porc, 1 300 k. de salaisons de bœuf, 2 000 k. de grains, 1 100 k. de café en fèves, 43 960 k. de maïs en grains, 167 k. de ciment, 35 000 k. bœufs vivants.
Le Tamatave


Deux volumes de compilation de la presse à propos de Madagascar il y a 100 ans sont disponibles. La matière y est copieuse et variée, vous en lisez régulièrement des extraits ici. Chaque tome (l'équivalent d'un livre papier de 800 pages et plus) est en vente, au prix de 6,99 euros, dans les librairies proposant un rayon de livres numériques. D'autres ouvrages numériques, concernant Madagascar ou non, sont publiés par la Bibliothèque malgache - 82 titres parus à ce jour.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire